23/06/2007

SILLAGE | À FEU ET À CENDRES (tome 1) (Philippe Buchet / Jean-David Morvan - 1998)

Delcourt - 48 pages 
18/20   Un dessin de très haut niveau 

    D'emblée on ne peut que être séduit à l'ouverture de cet album ! La mise en page, les couleurs verdoyantes... Et puis en y regardant de plus près, on s'aperçoit qu'il y a vraiment quelque chose de particulier au niveau des couleurs. Quelque chose d'artificiel.
C'est le travail de Philippe Buchet et de son équipe les Color Twins sur Photoshop ! Les couleurs sont entièrement réalisées sur ordinateur. On est pour ou contre mais force est de constater que le résultat est magnifique, les contrastes saisissants, les ombres et reliefs parfaitement réels, la granularité épurée et uniforme. L'ordinateur ne fait pas tout, le travail de l'artiste est également présent. Et il faut très certainement beaucoup de talent pour obtenir un effet aussi saisissant.

  Ceux qui ne seront pas sensibles au travail du binôme artiste/ordinateur ne pourront pas nier la qualité du trait de Buchet. Le dessin est somptueux, toujours égal à lui-même au fil des pages. Les volumes (dont le rendu est mis en exergue par le travail numérique) sont harmonieux. La maîtrise des proportions est parfaite. Une légère influence manga est visible car le dessinateur aime cet art oriental mais l'ensemble reste parfaitement dans l'esprit de la bande dessinée européenne avec une ligne claire facilement identifiable.
Il y aurait encore beaucoup à dire car les créatures extra-terrestres sont originales, la lisibilité est soignée, le scénario de Morvan est limpide (contrairement à certains scenarii de science-fiction qui sont parfois tordus) et recherché.
Bref, un premier tome qui promet une belle série et qui justifie parfaitement le succès international de la jeune Nävis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire