28/06/2007

L'ÂME SEULE (Hervé Vilard - 2006)

Fayard - 385 pages 
11/20   La mode des biographies continue... 

    A travers l'évocation de sa jeunesse, le chanteur Hervé Vilard nous conte son errance dans les méandres de l'Assistance Publique.

  Placé dans une famille paysanne ou dans un milieu bourgeois, il sera finalement et miraculeusement recueilli par Daniel Cordier qui sera son mentor et lui ouvrira les portes d'une carrière dans le show-biz. Son histoire rocambolesque nous dévoile son intimité, ses frasques et ses succès. Sa passion pour Dalida, sa rencontre autour d'un saucisson avec La Callas, sa fréquentation de Malraux sont autant d'anecdotes sympathiques à lire.
Sa vision presque surnaturelle de Jacques Brel sur scène reste un beau souvenir : « A l'Olympia, j'ai vu un dieu moitié démon, cracher et se battre à mains nues [...]. Au pied du micro, sa transpiration forme une flaque traversée par son ombre. Il vide ses poumons dans l'humanité. Je n'en ai pas dormi de la nuit. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire