09/10/2007

LA DOUCE EMPOISONNEUSE (Arto Paasilinna - 1988)

France Loisirs - 217 pages 
16/20   Humour noir au pays des rennes 

    Une vieille femme nommée Linnea Ravaska, veuve d'un colonel, vit paisiblement dans une petite maison de campagne à cinquante kilomètres d'Helsinki. Pas si paisiblement que cela en réalité car chaque mois, au moment où sa pension est versée, son neveu Kauko Nyyssönen accompagné de deux acolytes Jari Fagerström et Pertti Lahtela s'invitent sous son toit pour profiter du lieu et lui soustraire une partie de sa retraite. Les trois compères, vivant à Helsinki, sont des malfrats et n'ont peur de rien. Ils profitent de la vie en volant, magouillant, molestant les gens si besoin.
Apeurée, Linnea se concocte un poison mortel afin de pouvoir s'échapper rapidement de cette vie devenue déprimante à cause de son neveu. Par un concours de circonstances imprévu, ce poison ne lui sera pas injecté à elle mais à l'un des protagonistes du dangereux trio. Et Linnea, sans le savoir, va attirer sur elle les foudres de ses ennemis qui ne penseront plus qu'à l'éliminer...
Malheureusement pour eux, une personne âgée peut être bien plus vigoureuse et maligne que prévu.

  De nombreuses situations rocambolesques et plusieurs quiproquos viendront ponctuer leur petite guerre mettant Kauko et ses compères dans une situation de plus en plus difficile.
Comme à son habitude, Arto Paasilinna est resté fidèle à son style : un décor planté en Finlande (d'Helsinki jusqu'à Rovaniemi en Laponie), de l'humour noir à chaque page, une écriture aérée et efficace, des personnages attachants, des situations cocasses.
C'est un auteur qui sait se démarquer des autres et cultiver l'amour de son pays. Il a également un talent incroyable pour mettre en scène des scénarios d'une originalité décoiffante et tout cela avec ce petit zeste de poésie et de légèreté qui lui est propre.

[Critique publiée le 09/10/07] 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire