25/11/2013

Rencontre avec le King

    Depuis 1974, date de publication de son premier roman Carrie, Stephen King a fait trembler des millions de lecteurs. 
Avec plus de 300 millions de livres vendus dans le monde, l'auteur du Maine est devenu une légende vivante des lettres américaines. Son œuvre dresse un portrait sans concession de l'Amérique contemporaine en plongeant des individus ordinaires dans des situations extraordinaires, reflets de nos traumatismes et peurs les plus secrètes. 

  En novembre 2013, le Maître a pour la première fois fait officiellement le déplacement en France et en Allemagne pour promouvoir son dernier roman, Doctor Sleep, et surtout rencontrer ses lecteurs à diverses occasions. 
Ainsi, l'écrivain n'a pas été avare en apparitions publiques. L'émission La Grande Librairie de François Busnel a offert à ses téléspectateurs une soirée exceptionnelle consacrée à Stephen King invité en direct sur le plateau durant une heure. 
Patrick Cohen sur France Inter et Thomas Rozec pour Le Mouv' ont également bénéficié de sa présence en direct dans leurs émissions de radio respectives. 

  Outre la conférence de presse internationale en présence de plus de deux cents journalistes dès son arrivée à Paris, Stephen King a clôturé son séjour d'une semaine par une conférence grandiose au Grand Rex ouverte à tous les inconditionnels de son univers. 
Le froid intense de cette fin d'année n'a pas empêché les lecteurs de toute génération et de toute origine sociale d'attendre de longues heures sur le trottoir longeant la mythique salle de cinéma parisienne. Ainsi, près de deux mille huit cents personnes ont eu la chance de voir en chair et en os ce type incroyable, fuyant les mondanités depuis ses premiers écrits, et autour duquel se sont par conséquent bâtis fantasmes et légendes au fil des décennies. 
Je n'ai pour ma part jamais vu une salle aussi fébrile. Même une star du rock peine à faire naître une telle excitation. Il y avait avant son arrivée sur scène une émotion palpable, une lourdeur dans l'air qui annonçait qu'un événement hors norme allait se produire. Cette description pourrait paraître exagérée bien sûr. Mais une intense émotion était là et chacun savait qu'une rencontre unique et inoubliable allait se produire ce samedi soir. Une rencontre rêvée par certains, jamais imaginée possible par d'autres. 

  Que l'on soit accroc ou pas à ses romans, la création de Stephen King revêt presque du passage obligé pour n'importe quel jeune qui se construit une identité littéraire. On lit Jules Verne, Tintin et aussi Stephen King au moins une fois. Des romans comme ÇaSalem ouSimetierre font désormais partie de l'imaginaire collectif et leur auteur est une sorte de grand-frère pour beaucoup... Son talent pour raconter des histoires, prendre par la main le lecteur est indiscutable. 
Ce 16 novembre 2013, c'est un américain normal qui est monté sur scène, un gars ébahi par l'accueil et sans doute fatigué par cette folle semaine marathon en France. Toujours vêtu simplement, Stephen King n'a pas la grosse tête et dit aimer son petit rythme quotidien d'artisan de l'écriture. Il semble finalement ne pas bien faire le lien entre l'activité qui le passionne et l'ampleur mondiale de son aura... 

  Merci à lui d'être venu offrir une rencontre unique à ses lecteurs car cela ne se reproduira sans doute plus. Stephen King semble attaché à son Maine natal, à sa vie tranquille, à son atelier dans lequel il passe toutes les matinées de l'année - sauf celle de Noël - à boire son thé, écouter du rock et imaginer les histoires qui elles, en revanche, nous éloigneront avec brio de notre quotidien. 

© Photo affiche dans Paris - Makibook.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire